Matière Brute c'est...

La Satisfaction de réussir à réaliser un objet de nos propres mains.

La Curiosité de pouvoir découvrir l’univers des artisan·e·s en poussant la porte de leur atelier. 

Le Souhait de pouvoir offrir à nos proches un moment spécial plutôt qu’un bien matériel supplémentaire à mettre sur l’étagère.

Le Désir de faire partager des moments conviviaux.

L’Envie de mettre en avant l’artisanat de notre région et faire connaître des métiers ancestraux! 

Marie-Laure

Fondatrice

De nature curieuse, ce projet est un très bon prétexte qui lui permet de découvrir des ateliers atypiques, connaître les appellations traditionnelles des outils et entendre les histoires uniques de chaque artisan·e. Dans son appartement, elle tente de ne pas accumuler un nombre conséquent d’objets dits « inutiles » mais plutôt de les choisir avec soin (son placard rempli de boites à thés faisant exception). Si vous la cherchez ce n’est pas difficile, on l’entend arriver de loin avec son rire communicatif. 

Samimé

Photographe

Autodidacte, cette turco-suédoise manie aussi bien l’appareil photo que la cuisine qu’elle a voulu créative et saine avec son projet de Pop-Up restaurant Les Ripailleuses. Son nouveau cheval de bataille? Le verdissement des rues lausannoises à travers l’association Comm’une Allée Verte. Elle s’est inspirée pour ce faire de Montréal, ville qui a été son pied à terre pendant presque 2 ans et qui bouillonne d’idées. 

Christoph

Communication digitale

Observateur invétéré, Christoph voue une passion secrète pour la cartographie et sa version plus digitale: Google Maps. Il n’a cependant de loin pas toujours les yeux rivés sur un écran mais plutôt sur le lac dans l’attente de l’arrivée du vent. Ultra-sociable, il est toujours en train de créer des liens avec de nouvelles personnes quels que soient le lieu et l’occasion.

Laura

Graphiste

Heureuse propriétaire d’un jardin, vous pourriez croiser Laura au printemps en train d’expérimenter une nouvelle plantation quand elle n’est pas en train de créer la future affiche du GIFF festival. En automne en revanche, vous aurez plus de chance de tomber sur elle au détour d’un village flottant en Birmanie ou en train de photographier un bâtiment de l’ancien régime communiste en Estonie. A vous de voir…

Identité visuelle par Ludovic Gerber, ultra:studio à Vevey